5 septembre 2000

Sous-raison d'Etat

Plus de cent hommes mourrant par asphyxie ou noyade, dans un sous-marin en perdition, sous les yeux impuissants d'un pays à la dérive. Pourquoi? Loin de jouer les experts militaires, nous pouvons néanmoins chercher quelques pistes d'explorations.

Dans cette région du monde fortement militarisée, ou toutes les armées cohabitent sans aucune coordination, il sera probablement long de trouver le déclencheur de ce drame. Collision, pas collision, tir de missile ? On ne saura que lorsque les autres puissances (USA, Angleterre, nordiques,...) auront rendu publics leurs mouvements dans la région, pour ainsi dire jamais.

Par ailleurs, la Russie ne possède plus désormais les moyens de l'entretien de sa flotte, tant du point de vue matériel qu'humain. Technologies obsolète, encadrement désuet,... Autant de difficultés qui incitent à la réduction de la flotte militaire. Sauf que désarmer un bateau coûte cher et que la Russie préfère faire naviguer du matériel sans entretenir ni hommes ni machines que de laisser partir ses "secrets militaires" à l'étranger.

Mais la Russie n'a pas le privilège de la dé-raison d'Etat. Présence de Total en Birmanie, Guerre d'Algérie, responsabilités belges au Rwanda... Le secret défense dissimule la frénésie des truands et des irresponsables bien plus qu'il ne sert la cohésion et l'image des Etats.

Une réflexion sans complaisance sur Dixit Laurent Laplante.

Portable pour tous les élèves

Le gouvernement allemand souhaite connecter dans les cinq ans toutes les écoles et tous les élèves du pays à Internet, via un ordinateur portable par élèves et des postes fixes dans les Ecoles. Un plan pluri-annuel de 45 milliards d'€, financé conjointement par le gouvernement et des partenariats privés, sera consacré à la dotation des 44 écoles allemandes.

A lire dans EuropeInfos.

Chevènement part, l'erreur corse reste

Les accords de Matignon ont été signés, au mépris de l'unicité de la République, et le nouveau rapport de forces au sein du gouvernement en salue les initiateurs. La démission de Jean-Pierre Chevènement et la nomination de Daniel Vaillant à la Défense conforte la direction prise par ces accords et les incertitudes sur l'unicité républicaine qu'elle entraîne. Plus d'infos dans le communiqué du 29/08/00 du Réseau Voltaire.

Butinages

Un site conçue pour les fillettes qui aiment les poupées par les fillettes qui aiment les poupées. Tel est l'objectif de Barbie.com, le cybermonde de la poupée, qui a "embauché" 26 collaborateurs filles de 6 à 12 ans pour l'aider à concevoir son site, avec ses partenaires Mattel, MachFirst et Macromedia.

Sealand, un ilôt libertaine de la Mer du Nord, se propose de devenir un espace de liberté sur la Toile, entre piraterie moderne et terre de libre-pensée. A lire dans PageFrance.



S'abonner pour recevoir les brèves: entrer ici votre email
abonnement désabonnement


Nicolas IMBERT