20 mars 2001

Ces technologies qui peuvent nous sauver du réchauffement climatique

Après avoir alerté la communauté internationale sur l’ampleur du réchauffement climatique (voir notre veille techno du 13 février), l’ONU, dans un nouveau
rapport publié le 5 mars à Accra, fait le point sur les technologies limitant le réchauffement atmosphérique et en particulier les rejets de CO2. Ce rapport insiste la nécessite d’optimiser l’efficacité énergétique (i.e. de limiter les pertes) dans le bâtiment, les transports et l’industrie lourde. Rappelons que les technologies actuellement les plus polluantes ne sont rentables actuellement que par une sous-évaluation et une non-fiscalisation de leur potentiel de nuisance, qui conduit à un prix trop faible de l’énergie engendrant abus et gaspillages. Combien de bureaux restent allumés, surchauffés ou climatisés 24 heures par jour, week-end y compris, alors que leur utilisation maxi est de 12 heures par jour de semaine !-((

Le remplacement des énergies fossiles par l'énergie tirée des végétaux, ainsi qu’une optimisation du choix des matériaux, limitant ceux gourmands en énergie fossile (métaux, plastiques) au profit de matières renouvelables (bois), permettront une limitation rapide des effets de serre. De même, la valorisation d’une utilisation responsable et maîtrisée de l’énergie nucléaire contribue aussi à assurer des approvisionnements énergétiques peu émetteurs de gaz à effet de serre. La réalisation de projets forestiers et agricoles permettra également la réduction des émissions à effet de serre tout en limitant la désertification, et assurera également l’équilibre énergétique entre le Nord et le Sud.

Ainsi, la limitation de l’effet de serre ne repose que sur notre volonté à limiter notre gaspillage énergétique, à produire des énergies respectueuses de l’environnement et à encourager le développement durable. Plus d’informations sur La Recherche et sur le site de l’IPCC (mandatée par l’ONU pour réaliser ce dossier).

Les Zapatistes, du Chiapas à Mexico

Les indiens d’Amérique Latine, menés par l’énigmatique sous-commandant Marcos, qui ont pu via Internet alerter les lobbies humanitaires occidentaux, entendent par une marche vers Mexico obtenir la reconnaissance de leurs droits, de leur condition et de leur terre. Défense qui conduit le groupe, désormais riche de milliers de partisans, à effectuer depuis le 11 mars le siège du Congrès Mexicain en l’attente d’une reconnaissance des libertés de la communauté indienne et de la restitution de leurs terres spoliées au profit des haciendas. A lire dans Libération, auprès de l’EZLN (mouvement zapatiste) et dans The Economist.

RSF catalogue les ennemis d’Internet

Reporters Sans Frontières a publié en début de mois la liste des violations à la liberté d’expression du Net. Où l’on note notamment que les pays dit les plus développés, ne sont pas les moins exempts de remarques, et que les meilleurs sentiments peuvent parfois conduire aux excès les plus durs. A lire sur le site de Reporters sans Frontières, rapport complet auprès des éditions 00h00.

Pasqua filme la sortie des lycées

Le Conseil Général des Hauts-de-Seine a décidé la mise en place à titre expérimental de caméras de vidéosurveillance dans un lycée de Neuilly. Sous des abords rassurants, ce projet exclusivement répressif, qui n’encourage ni la prévention ni la pédagogie, est représentatif de l’évolution des mentalités NIMBY (Not In My BackYard) en France, qui consiste à évacuer les problèmes en les repoussant de l’autre côté de la rue (voir de la Seine). A lire dans Transfert.

Le Commerce Équitable, argument marketing ?

Netinlligenz fait dans sa dernière chronique le point sur l’avancée du Commerce Équitable en France, entre volonté de se donner bonne conscience à peu de frais ou responsabilisation du consommateur et des productions. Rappelons, mais ça n’a rien à voir, que Nike, bien connu pour les conditions de travail de ses sous-traitants, fait désormais fabriquer dans des pays différents ses chaussures gauche et droite. Probablement pour que les miséreux qui tuent leur jeunesse à la tâche ne puisse même pas porter ou déborder le fruit de leur travail, là où l’achat d’une paire de Nike représente deux mois de travail.

Butinages

Internethon se propose de vous débarrasser de vos ordinateurs obsolètes pour en faire bénéficier le milieu associatif en France et dans les pays en voie de développement. A lire dans Transfert.

Alors que les Français consomment de plus en plus de cannabis, Libération lance le débat sur la répression de sa consommation, qui range la France parmi les pays les plus répressifs. Notons que l'état le plus dangereux pour autrui, l'ivresse cannabique au volant, n'est pas appliqué en France, et que la complaisance à l'écart de la consommation de tabac apparaît déplacée face à la répression du cannabis, dont la toxicité semble moindre.



S'abonner pour recevoir les brèves: entrer ici votre email
abonnement désabonnement


Nicolas IMBERT