1er mars 99

"Crétins des Alpes"

Imaginons des randonneurs qui, par un geste purement inconscient, conviennent de se promener en montagne alors que de fortes chutes de neige sont imminentes. Pendant une semaine, les sauveteurs, pour la majorité bénévoles, tenteront de leur venir en aide. Or, avant même leur sauvetage, "les randonneurs" avaient déjà vendu l'exclusivité de leur récit à un titre célèbre de la presse à scandale. On pourra s'étonner de la couverture médiatique autour de cet événement. Et s'il avait été fabriqué de toutes pièces ? Assurons-nous donc que ces trois "couillons des Alpes" ne tirent aucun profit financier de leur geste inconscient et subissent des poursuites judiciaires appropriées, afin de ne pas encourager les vocations. (Source: Libération)

Eoliennes, le renouveau

On croyait le marché des éoliennes réservé à quelques soixante-huitards désireux de produire avec 60 noeuds de vent de quoi éclairer une ampoule pendant dix minutes. Il n'en est rien. Sous l'impulsion de la politique environnementale de l'Etat de Californie, des recherches ont été menées pour produire jusqu'à 2 MW par éolienne. Des versions offshore ont été conçues, et seront particulièrement utiles aux pays cherchant une énergie de substitution au nucléaire. (Source: Le Monde)

L'Ecole de la vie retrouvée

Un prof de journalisme américain, David Protess, a demandé à ses élèves d'enquêter sur la culpabilité d'Anthony Porter, condamné à mort dans l'Illinois. Le 5 février, ceux-ci ont prouvé son innoncence et apporté les témoignages permettant sa libération. Cette formidable démonstration souligne la vulnérabilité de la justice et enjoint à demander l'abolition universelle de la peine de mort. On écoutera avec profit "Là-bas si j'y suis", l'émission de Daniel Mermet sur France Inter de 17 à 18h00, qui revient toute la semaine sur la vie quotidienne dans les couloirs de la mort. (Source: Libération)

A Man in Full

Tom Wolfe ("Bonfire of the vanities"), vient de sortir son dernier ouvrage, "A Man in Full". Chapitre un disponible sur le site Usa today.


S'abonner pour recevoir les brèves: entrer ici votre email
abonnement désabonnement

Nicolas IMBERT