15 mai 2001

L'agriculture biologique au moins aussi productive que l'agriculture industrielle

Nature, ouvrant ses pages à John Reganold, montre par l’expérimentation sur des pommiers, sur une période de six ans, l’agriculture biologique plus productive que l’agriculture industrielle, l’optimum étant une agriculture raisonnée (non agressive pour l’environnement et utilisant des additifs de manière mesurée dans le respect des règles de biocompatibilité). Information  très utile en période de renégociation de la PAC et alors que l’on a pu observer que le coût complet de l’agriculture biologique par unité de surface est nettement inférieur à celui de l’agriculture industrielle et totalement supportée par le producteur (subventions nettement moins importantes, pas de menace sur la salubrité des eaux et des sols). A lire dans Nature.

Surprise, les gaz à effet de serre influent sur le climat

Les chercheurs de la NASA, en partenariat avec l’Université de Columbia, ont observé que les gaz à effet de serre (gaz carbonique, méthane, oxydes nitreux et azoteux) provoquent une activité accrue des vents polaires autour du pôle Nord, qui  transportent ainsi de l'air chaud et humide vers les continents nord-américain, européen et asiatique et ont déjà provoqué une augmentation des températures de surface supérieure à 5 degrés les mois d’hiver durant les 30 dernières années sur ces zones (10 fois l’augmentation mondiale). Un tel changement climatique rend le climat de l’Europe de l’Ouest beaucoup plus humide et sujet aux tempêtes océaniques. Ainsi, les récentes inondations confirment la nécessite rapide d’une réduction des gaz à effet de serre conforme a minima aux accords de Kyoto. A lire dans le Journal of Geophysical Research.

Au pays des consommateurs pensants

Durant de nombreuses années, le citoyen consommateur avait pris à garde à maintenir des murs chinois entre son activité citoyenne, discrète et focalisée sur la sphère associative, et son activité consumérique quotidienne et considérée comme un simple approvisionnement, laissant la responsabilité éthique et sociale du bien produit dans l’escarcelle de l’entreprise.

Timidement, la création et l’accueil enthousiaste d’ATTAC, la marée noire de l’Erika, puis l’émotion sociale suscitée par les annonces de licenciement chez Danone, Mark&Spencer et Valeo ont resitué le débat politique sur la sphère de la consommation individuelle. Appels au boycott et réflexion sur la responsabilité sociale ont laissé la pensée s’exprimer comme moteur de cette consommation, malgré les acquis de la publicité. A lire dans Le Monde Diplo (édito d’Ignacio Ramonet, Mai 2001)  et sur CyberHumanisme

Cartographie de la population française

l’INSEE vient de publier une étude démographique sur la France à l’horizon 2050. Cette étude montre une évolution contenue de la population à 64 millions, âgée à 35 % de 60 ans ou plus (contre 20 % aujourd’hui), avec une inversion du solde démographique à l’horizon 2050. Voilà qui incite à l’élaboration rapide d’un programme d’immigration massive de jeunes professionnels et universitaires.

Signalons également la publication complète des résultats du recensement américain, sur www.census.gov.

Butinages

www.le-maquis.org a investi en avril la jungle du web, et cherche à décoller les internautes de leur ordinateur pour les investir dans le débat citoyen et militant. A lire dans Transfert

L’adulte adolescent, ou adulescent, reste le concept publicitaire et médiatique le plus important de ces dernières années, suscitant l’overdose de ceux qui ne se reconnaissent pas dans ces comportements simulés. Fluctuat ouvre le débat. 

Alors que les polémiques entre OMG et laboratoires pharmaceutiques sur la brevetabilité et le coût des traitements font rage, nous vous proposons de revenir sur un article de Philippe Demenet paru dans le Monde Diplo en mars 2001, Stratégies mondiales pour la santé populaire.


S'abonner pour recevoir les brèves: entrer ici votre email
abonnement désabonnement


Nicolas IMBERT