25 décembre 2001

Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le Portail de Nicolas termine l'année par une édition double des brèves et s'est vu offrir un nouvel hébergement.

Edito : Noël de campagne

Loin des années précédentes, de l’allégresse de l’an 2000 et de la naissance du nouveau millénaire, Noël 2001 se vit plutôt comme une fête intériorisée et consumériste alors que la paix globale semble plus que jamais une utopie et l’enjeu de nos efforts quotidiens. Les pensées du Portail en ce moment de trêve iront donc taux victimes du terrorisme, qu’ils soient à New York, Kaboul ou Gaza et tout particulièrement à Yasser Arafat, qui ne peut partager physiquement avec son peuple et dans l'œcuménisme la célébration de Noël à Bethléem.

Guerre ouverte contre les Palestiniens

Les récentes attaques commanditées par Ariel Sharon contre l’entourage et les symboles publics du pouvoir de Yasser Arafat, mettent un terme prématuré aux espérances de paix nées des accords d’Oslo. Le Monde Diplomatique revient dans un dossier spécial sur l’impasse du conflit israélo-palestinienne.
Notons cependant que cette attaque en règle de Sharon avec le support du Département d’État américain suscite la consternation des partisans de la paix à travers le monde. On pourra lire notamment la colère de Nourit Peled contre un « gouvernement de mort », relayée par le Monde, l’entretien de Shimon Pérès avec la presse étrangère. On pourra également relire sur Terre d’Escale l’avis du sociologue israélien Lev Grinberg relatif à l’occupation israélienne et aux récentes agressions, ainsi que les impressions de Amira Hass, journaliste israélienne qui partage le quotidien des palestiniens des territoires, récemment rencontrée par Télérama.
 

Le dessous des cartes afghanes

Courant octobre, Canal + diffusait dans 90 minutes un reportage particulièrement édifiant intitulé "Islamistes - USA, l'histoire secrète d'une alliance contre nature". Où l’on se rendait notamment compte des relations extrêmement ambigus entre les américains et les réseaux islamiques ainsi que la manière dont les seconds avaient pu être formés par les premiers. Le Réseau Voltaire, dans ses brèves d’information 240-241 – accessibles sur abonnement uniquement, revient sur cette improbable banque vidéo qui occupa beaucoup les media, et rappelle que les preuves de la culpabilité de Ben Laden n’ont jamais été fournies - bien que promises le 23 septembre par le général Colin Powell - et sont classées Secret Défense, mais également que le gouvernement nouvellement donné est plutôt favorable au projet de pipe-line Unocall soutenue par une compagnie longtemps dirigée par Dick Cheney.

Il semblerait donc que les véritables enjeux de ce conflit sont extrêmement différents de ce qu’il est donné à entendre au public. Cyberscopie détaille notamment l’utilisation potentielle du conflit pour permettre l’accès – notamment chinois – aux réserves énergétiques du Xinjiang ainsi que les risques d’enlisement au Cachemire.

On entend également que les massacres des mercenaires Taliban dénoncés par le journal suisse Le Matin puissent être interprétés comme l’élimination de témoins gênants, alors même qu’un récent article du Times justifiait l’emploi de la torture.

Transfert cherche également à savoir pourquoi les bombes à fragmentation – un armement décrié par la communauté internationale – et les rations alimentaires larguées par les Américains sur l’Afghanistan aient eu des emballages très similaires. Une pétition demandant la traduction des différents protagonistes du conflit devant un tribunal international indépendant et impartial et non un tribunal militaire américain circule sur le web, à l’initiative de la FIDH.

Opacité présidentielle

La vérité du conflit afghan risque de n’être connu que dans très longtemps puisque George Bush a aboli le Presidential Records Act, ce qui permet désormais de laisser confidentiels sans limite de temps les documents présidentiels. Voici la réaction de Hugh Graham, historien à l’Université Van Der Bilt, cité par le Washington Post (sur abonnement): "Le pouvoir exécutif s'oriente sérieusement vers une stratégie de coups fourrés, bien possiblement vers des assassinats à l'étranger et autres infractions aux normes américaines et à la Charte des Nations Unies.  Il y aura beaucoup de choses à dissimuler".

Développement durable

Le collectif De l’éthique sur l’étiquette a lancé à l’occasion des fêtes de Noël une campagne demandant aux supermarchés et aux fabricants des informations fiables sur les conditions de fabrications des jouets et jeux commercialisés, et notamment le respect des droits sociaux fondamentaux. Cette initiative désire déboucher sur la création d’un label social validé par un réseau d’experts indépendants. Plus d’infos sur CyberHumanisme.

Dans un contexte plus global, The Wharton Business School publie un position paper sur le meilleur compromis entre éthique et efficacité dans la vente de biens manufacturés.

Toulouse: pistes sur l’origine de l’explosion

L’explosion du 21 septembre, avec plus de 30 morts et des dégâts matériels extrêmes dans toute l’agglomération, est la plus grande catastrophe de l’industrie chimique française depuis plus de 30 ans. Alors que de nombreux experts du Ministère de l'Environnement, des collectivités locales et des assureurs vont statuer sur les origines du sinistre, Georges Guiochon – polytechnicien, professeur à l’Université du Tennessee, publie sur le site de la société française de chimie "Ce qui a pu et n'a pas pu se passer à Toulouse".  

Total mis en examen

Presque deux ans après les faits, le 7 novembre 2001, la juge d'instruction en charge du dossier du naufrage du pétrolier Erika, à l'origine d'une marée noire sur la côte atlantique française, a mis en examen le groupe TotalFinaElf pour «complicité de mise en
danger d'autrui» et «pollution maritime». Le groupe est désormais placé sous contrôle judiciaire et a dû verser une caution de 7,62 M€.

Ces premières décisions semblent reconnaître la responsabilité du groupe dans le choix du navire ainsi que les irrégularités liées à son affrètement. On consultera avec la plus grande attention le site Univers Nature qui maintient un dossier actif sur le sujet, ainsi que le mémo de suivi de la Commission Européenne.

Section carrément anti-Total

Un commando dirigé par Jo Le Guen a pénétré dans le château de Thierry Desmarest à Montigny (Yonne) le 11 décembre, pour démonter les fenêtres et pouvoir les offrir aux sinistrés de Toulouse, re-décorer la façade en commémoration des dégâts de la marée noire. A lire dans le Point, un article qui atteste que l’on ne va pas chez Total par hasard, mais que l’on préfèrerait ne plus y aller du tout.

Un engagement au boycott de Total a été formellement pris par des étudiants d’Amesty International à l’Université d’Oklahoma, afin de manifester leur désapprobation de l’engagement de Total en Birmanie, décrié dans nos brèves du 4 juillet 2000.

Prospective des changements climatiques

L'American Geophysical Union vient de tenir son dernier congrès sur le rythme du réchauffement mondial. On retiendra en particulier l’analyse de l'oscillation climatique du Younger Dryas (10 800 ans avant J.C.) : chute de température inaugurant une période de grand froid qui a duré un millénaire, suivie d'un réchauffement rapide d'une quinzaine de degrés en une décennie. Une extrapolation de cette oscillation climatique dans le contexte présent envisage un accroissement des précipitations et un affaiblissement des courants marins atlantiques plongeant l’Europe dans une nouvelle ère glaciaire. A lire au coin du feu dans le New York Times (sur abonnement).

Butinages

En cette période trouble, le Monde Diplo revient sur l’essence de l’humanité, mettant en parallèle «  les trois mutations historiques qui secouent la planète - celle de l'économie avec la
mondialisation, celle de l'informatique avec Internet et celle de la génétique avec le clonage et nous propose d’entrevoir ces révolutions dans une optique humaniste.
Nous pourrons également nettoyer notre pallier par la lecture attentive du rapport d’audition de la Mission d’Information de l’Assemblée Nationale Française sur l’esclavage moderne, ainsi que les vives critiques des écologistes contre les positions de Pascal Lamy sur les accords de l’OMC sur Résistance Verte. Voilà qui donne envie de se pencher sur les attraits de la prospective écologique avec Econovateur.

Nous pourrons enfin nous interroger sur la mémoire d’Internet et l’héritage du 6ème continent cher à Jacques Attali à travers un article qu’il signe sur NetIntelligenz.

L’heure sera alors venue de prendre de bonnes résolutions à la lecture d’un remarquable essais sur l’inégalité des Nations, Richesse et Pauvreté des Nations (Wealthness and Poverty of Nations, Why Some are Rich and Some are Poor), signé de David Lambes, à la lueur des conflits qui ouvraient cette édition.

Sur ce, nous vous souhaitons un Joyeux Noël, un excellent réveillon et vous présentons nos Meilleurs Vœux, Paix et Fraternité pour cette année 2002.

Le Portail de Nicolas - http://www.zecite.org


S'abonner pour recevoir les brèves: entrer ici votre email
abonnement désabonnement


Nicolas IMBERT