24 novembre 2009

Vous aimez Technoscopie ? Proposez à vos amis de rejoindre sa liste de diffusion en s'abonnant sur http://www.technoscopie.info.

 

Capter l’énergie solaire avec une simple peinture

On connaissait le Greenwashing, l’art de repeindre en vert l’esprit des consommateurs. Voilà désormais une peinture qui capte l’énergie solaire. Constituée d’encre au silicium, cette technologie devrait permettre très rapidement d’atteindre des niveaux de performance similaires aux panneaux actuels, mais avec des couches ultra-minces. Elle a été développé par la société JA Solar, avec le bureau d’étude Innovalight. L’efficacité de ce dispositif a été validée par le centre américain des énergies renouvelables (National Renewable Energy Laboratory - NREL) et l’Institut Fraunhofer. Développée en Californie, ce film mince devrait être fabriqué en Chine et commercialisé en 2010.

Pour en savoir plus :

Le téléphone sourcier

Chercher et gérer l’eau avec un simple téléphone. Face à la pénurie de cette ressource, l’enjeu est de taille. Une start-up franco-sénégalaise, la société Manobi, a lancé cet été le service par SMS Xam Marsé pour permettant à chacune des parties (agriculteurs, vendeurs, intermédiaires) de connaître les prix pratiqués sur les marchés de Dakar.

La société franchit désormais une étape supplémentaire avec M-Water, une application qui permet de mieux gérer l’eau des puits de forage, en informant sur l’état du pompage et l’activité du puit. Cette application fournir aussi un bilan objectif de l’activité du forage, qui permet de rassurer les investisseurs et banquiers sur l’activité réelle du dispositif. La société a également mis en place une application permettant aux pêcheurs de gérer leurs licences et quotas.

Pour en savoir plus :

Brasser du vent pour faire de l’eau

Tel est le défi que se sont lancés Dutch Rainmaker et Eole Water, qui construisent des éoliennes produisant de l’eau potable par condensation. Le principe des deux éoliennes sont similaires : elles utilisent un compresseur alimenté par l’éolienne pour condenser l’eau contenu dans l’air atmosphérique, et produisent simultanément de l’électricité. Le prototype testé par Dutch Rainmaker a généré 500 litres d’eau par jour (en Allemagne).

Ces projets, particulièrement prometteurs pour les communautés autonomes et les régions quasi-désertiques d’Afrique et d’Amérique du Sud, sont actuellement en attente d’investisseurs pour changer de dimension.

Pour en savoir plus :

Une région virtuelle, une innovation bien réelle

Nous connaissions bien les Labs dans le domaine des télécommunications, ou des autres technologies. Les définitions sont multiples et évolutives, mais un lab est généralement un endroit où des innovations orphelines rencontrent des usagers pilotes qui modifient l’innovation pour mieux savoir quoi en faire. La vérité émerge alors de la transversalité des expériences, de la richesse des échanges et des éventuels détournements d’usage.

Afin de montrer que la politique est également terreau d’innovation, reprenant également des modèles qui ont fait leurs preuves dans d’autres régions d’Europe, les régions françaises viennent de se doter d’une 27ème région, virtuelle, où se testent les innovations qui apparaîtront très bientôt dans les régions réelles, via les programmes économiques, sociaux ou politiques des régions partenaires. Une région ou se retrouvent très fréquemment les think-tanks, bloggeurs ou autres réseaux virtuels. Un outil particulièrement utile alors que le rapport entre le citoyen et l’administration se transforme profondément.

Pour en savoir plus :

Des éoliennes rendent les antennes-relais autonomes

Un fabricant américain, Helix Wind, vient de développer une éolienne à axe vertical qui s’installe sur les pylônes des antennes-relais et les rend autonomes. Le dispositif est actuellement déployé au Nigeria, et testé aux Etats-Unis. L’investissement pour une installation autonome est rentabilisé en moins de six mois.

Par ailleurs, la société Helix Wind a développé un système « smart grid », WTMS, qui permet de suivre en temps réelle la performance des éoliennes et d’adapter le stockage d’énergie, l’utilisation des équipements ou le déclenchement de sources alternatives selon les conditions.

Pour en savoir plus :

Butinages

Et, dans la vraie vie, des livres


S'abonner pour recevoir les brèves: entrer ici votre email

abonnement désabonnement



Nicolas IMBERT - Diffusion du document autorisée sous réserve expresse que la source http://www.technoscopie.info soit mentionnée et que chaque brève soit reproduite dans son intégralité.